La cartographie informatisée au service de l’analyse des recensements africains

Retour

Dans le cadre des ententes de collaborations avec six institutions africaines de statistique (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Mali, Niger et Sénégal), l'ODSEF et ses partenaires ont sélectionné de jeunes analystes de ces institutions nationales afin qu’ils puissent participer à un atelier de formation sur l’utilisation de la cartographie informatisée pour l’analyse des données de recensement.  Une douzaine de jeunes chercheurs africains, qui souhaitaient acquérir ou parfaire leurs connaissances des systèmes d'informations géographiques (SIG), ont pu participer à cet atelier. Le logiciel retenu pour la formation est Quantum GIS (QGIS), un logiciel libre, doté de nombreuses fonctionnalités et d'un environnement convivial. Afin d'encadrer les activités de formation, l'ODSEF a pu compter sur la collaboration de professionnels du Centre d'étude de la forêt  de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique et du Centre GéoStat de la bibliothèque de l'Université Laval. Les participants ont eu l'opportunité de présenter les résultats de leurs travaux au Forum mondial de la langue française lors de l'activité "Marché aux idées" (cliquez ici pour plus de détails).

Image par défaut
Published on