En savoir plus sur le Fonds Gregory-Piché

Fondé en 1965, le Département de démographie de l'Université de Montréal demeure toujours le seul département universitaire de démographie francophone en Amérique du Nord. L’Afrique a toujours été au centre des activités de ce département et l’arrivée, au début des années 1970, de deux jeunes professeurs africanistes, provenant tous les deux de la prestigieuse université américaine Cornell, a en quelque sorte propulsé les travaux de recherche sur la démographie africaine au Québec. Joel W. Gregory et Victor Piché ont tous les deux fait carrière à l’Université de Montréal et ont ainsi animé ensemble, pendant près de vingt ans, les activités scientifiques sur la démographie africaine.

Après le décès de Joel W. Gregory en 1988, Victor Piché a continué à animer la recherche sur les populations africaines à l’Université de Montréal avec de nombreux collaborateurs et ce, jusqu’à sa retraite au milieu des années 2000, s’appuyant notamment sur les nombreux étudiants à la maîtrise et au doctorat qu’il a pu former avec Joel W. Gregory depuis le début des années 1970.

Les professeurs Gregory et Piché ont publié de nombreux travaux sur les populations africaines, ont été associés à plusieurs initiatives scientifiques en Afrique, appuyées par des institutions québécoises et canadiennes (FCAR, CRDI, CRSH, ACDI, etc.) et par différentes fondations internationales (Population Council, Gates Foundation, etc.). Il ne fait aucun doute que la reconnaissance internationale que connaît le Département de démographie de l’Université de Montréal, en Afrique et dans les milieux qui s’intéressent au développement international, est largement liée au rôle qu’ont pu jouer Joel W. Gregory et Victor Piché.

Afin d’appuyer la recherche et les enseignements aux trois cycles dans le domaine de la démographie, le Département de démographie s’est doté, dès la fin des années 1960, d’un centre de documentation qui a été largement alimenté par les documents qu’y ont déposé les professeurs, chercheurs et étudiants au cours des quarante dernières années. Ce centre de documentation, qui a été fermé en septembre 2009, compte un fond documentaire très important portant sur les premières enquêtes démographiques en Afrique des années 1950 et 1960 et concernant les premiers recensements de la population des pays africains et qui ont fait l’objet de publications dans les années 1970 et 1980. Très peu de copies de ces documents existent encore et il est parfois impossible d’y avoir accès, notamment et paradoxalement en Afrique. De ce fait, une importante partie du patrimoine démographique de l’Afrique francophone est menacé et les interventions pour éviter la disparition de ce patrimoine s’inscrivent parfaitement dans la mission de l’ODSEF.

C’est ainsi que l’ODSEF, avec la collaboration de la Direction du Département de démographie de l’Université de Montréal, a lancé une vaste opération de numérisation de ces documents sur l’Afrique francophone de façon à les rendre gratuitement accessibles en ligne à l’ensemble de la communauté scientifique.

Ce projet est rendu possible, entre autres, grâce à la collaboration de plusieurs personnes. Mentionnons :

Madame Micheline Fréchette, démographe et responsable du Centre de documentation du Département de démographie de l’Université de Montréal pendant plus de 25 ans qui a non seulement apporté un soin précieux à cette collection mais qui, avec professionnalisme exemplaire, a continué à s’en préoccuper après la fermeture du Centre de documentation. L'ancien Directeur du Département, le professeur Robert Bourbeau, a également joué un rôle important dans le cadre de ce projet en appuyant l’ensemble des initiatives. Monsieur Guy Teasdale, Directeur de la bibliothèque numérique et des technologies de l'information à l’Université Laval et responsable du Centre de production numérique d’Érudit (www.erudit.org), a mis à contribution son équipe afin de numériser plusieurs documents du Fonds Gregory-Piché.Enfin, on se saurait oublier la précieuse collaboration de Monsieur Victor Piché, professeur honoraire à l’Université de Montréal.

La création du Fonds Gregory-Piché s’inscrit bien dans les activités de l’ODSEF concernant la sauvegarde du patrimoine démographique, menées en partenariat, en Afrique, avec les Directions de la statistique et les Centres de recherche. Également, l’ODSEF collabore avec d’autres institutions internationales en démographie. L’ODSEF est membre du Groupe de travail international « Valorisation des données démographiques nationales » (ValDemo) du CEPED (CEPED, INED, Université de Paris-Descartes). Ce groupe de travail a pour objectif de développer l’accès et l’utilisation des enquêtes démographiques nationales et des recensements de la population dans les pays du Sud. Capitalisant l’expérience acquise au CEPED dans ce domaine, ValDemo s’appuiera notamment sur la Déclaration de Québec de 2007 concernant la sauvegarde et la mise en valeur des recensements africains, pour faciliter l’accès aux données et documents des recensements et des enquêtes nationales et en inciter l’utilisation dans une perspective comparative.

Dans ce contexte, il importe de préciser que des échanges fructueux avec les collègues du CEPED, notamment les deux responsables de la coordination du projet IREDA (Inventaire des Recensements et des Enquêtes Démographiques en Afrique), Françoise Gubry et Francis Gendreau, ont permis d’envisager la réalisation d’un travail collaboratif et d’éviter le dédoublement des activités de numérisation. Nous invitons donc les internautes à visiter le site IREDA s’ils souhaitent compléter leurs recherches documentaires sur la démographie des pays du Sud.

Pour en apprendre davantage sur la carrière de ces deux illustres professeurs que sont MM. Gregory et Piché, le lecteur peut consulter cette biographie sommaire.



Retour à la page d’introduction du Fonds Gregory-Piché

© Observatoire démographique et statistique de l'espace francophone (ODSEF)
Design graphique: Maria-Isabel Sanchez-Toledo sous la supervision d'Émilie Lapierre Pintal, CIEQ
Conception et réalisation: Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).

Panneau d'administration