Formation

Analyse démographique en Afrique francophone (Dakar, novembre 2015)

Du 2 au 6 novembre 2015, l’ODSEF a participé à nouveau à un atelier de formation sur les outils en ligne développés pour appuyer l’analyse des données des recensements.  Cet atelier, qui devait initialement se tenir à Ouagadougou, a pu se produire dans les locaux du Campus numérique de l’AUF à Dakar.  Il s’agit d’une introduction pratique à la dernière version d’un ensemble d’outils en ligne (toolkit) d'analyse démographique développé par l'Union internationale pour l’étude scientifique de la population (UIESP) avec le soutien du UNFPA.

Des équipes d’analystes du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et de la Mauritanie ont pu y participer sous l’encadrement d’enseignants-chercheurs de l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) de l’Université de Ouagadougou ainsi que de l’ODSEF. Des collègues de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie et de l’Université de Thiès y ont également collaboré.

Descriptif et photos : https://www.auf.org/bureau/bureau-afrique-de-l-ouest/actualites-regionales/partenariat-aufuiesp-analyse-demographique-pour-la/
Document de l’appel à participation (PDF, 70 Ko)
Programme-synthèse de l'atelier (PDF, 20 Ko)
 

Analyse démographique pour la prise de décisions

Après le Sommet de la Francophonie, l’ODSEF a collaboré du 1er au 5 décembre 2014 à la tenue d'une activité de formation à Dakar organisée par l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population (UIESP) et le Fonds des Nations unies pour la population  (UNFPA) . Il s’agissait d’un atelier de formation intitulé «Analyse démographique pour la prise de décisions. Tendances et inégalités de mortalité et de fécondité en Afrique francophone.»

Près d’une trentaine de participants provenant de 11 pays différents ont participé à cette activité de formation. On trouvera dans ce fichier le programme de cet atelier et la liste des participants.

Enfin, à l’issue de la formation, Richard Marcoux a répondu à l’Agence de presse sénégalaise : http://www.aps.sn/articles.php?id_article=136265

Une revue de presse est également disponible.

QGIS, Yaoundé, 2014

L’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone de l’Université Laval et le Réseau sur le renforcement de la formation démographique en Afrique francophone de l’Union Internationale pour l’Étude Scientifique de la Population (UIESP) ainsi que le Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale de l’Afrique Centrale (RIFFEAC), ont organisé un atelier de formation sur les systèmes d'information géographique à l’aide du logiciel d’accès libre QGIS. L’organisation de cette activité a aussi été menée en collaboration avec l’Institut de formation et de recherche démographique (IFORD), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et la Fondation Hewlett. Cet atelier de formation s’est tenu au campus numérique de l’AUF à l’Université Yaoundé 2 au Cameroun du 24 au 28 mars 2014.

Des chercheurs et des étudiants, en démographie et en agroforesterie, ont ainsi eu l’opportunité d’être initiés à la représentation spatiale de données. Le groupe était composé de 25 participants, provenant de 7 pays africains : 13 étudiants à la maîtrise en agroforesterie de l’Université Dschang et 12 chercheurs spécialistes dans le domaine des études de population en Afrique (démographes, géographes, sociologues, etc.).

Il s’agissait du troisième atelier de ce genre à être organisé par l’ODSEF, le premier ayant eu lieu à Québec, lors du Forum mondial de la langue française (2012) et le second tenu à Dakar en 2013.

Quelques photographies supplémentaires sont disponibles ici.

QGIS, Dakar, 2013

Une activité de formation au logiciel libre QGIS s’est tenue au campus numérique francophone (CNF) de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) à Dakar au Sénégal, du 17 au 21 juin 2013. L’atelier de formation a été organisé par le Réseau sur le Renforcement de la formation démographique en Afrique francophone de l’Union Internationale pour l’Étude Scientifique de la Population (UIESP) et par l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone (ODSEF), en collaboration avec l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et la Fondation Hewlett.

Vingt-cinq experts démographes provenant de dix-sept pays d’Afrique francophone ont appris les rudiments du logiciel QGIS afin qu’ils puissent produire des cartes géographiques rendant compte des travaux d’analyse effectués dans leurs institutions d’appartenance.

La cartographie informatisée et l'analyse des recensements africains

Dans le cadre des ententes de collaborations avec six institutions africaines de statistique (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Mali, Niger et Sénégal), l'ODSEF et ses partenaires ont sélectionné de jeunes analystes de ces institutions nationales afin qu’ils puissent participer à un atelier de formation sur l’utilisation de la cartographie informatisée pour l’analyse des données de recensement.  Une douzaine de jeunes chercheurs africains, qui souhaitaient acquérir ou parfaire leurs connaissances des systèmes d'informations géographiques (SIG), ont pu participer à cet atelier. Le logiciel retenu pour la formation est Quantum GIS (QGIS), un logiciel libre, doté de nombreuses fonctionnalités et d'un environnement convivial. Afin d'encadrer les activités de formation, l'ODSEF a pu compter sur la collaboration de professionnels du Centre d'étude de la forêt  de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique et du Centre GéoStat de la bibliothèque de l'Université Laval. Les participants ont eu l'opportunité de présenter les résultats de leurs travaux au Forum mondial de la langue française lors de l'activité "Marché aux idées" (cliquez ici pour plus de détails).

© Observatoire démographique et statistique de l'espace francophone (ODSEF)
Design graphique: Maria-Isabel Sanchez-Toledo sous la supervision d'Émilie Lapierre Pintal, CIEQ
Conception et réalisation: Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).

Panneau d'administration